The Dior Boutique in Saint Tropez

The Dior Boutique in Saint Tropez

1600

The Dior Boutique in Saint Tropez

On the peninsula of Saint Tropez, the Dior boutique is located inside a mansion in shades of ochre, set amid the palm trees of the ambassade’s gardens.

Inside this elegant building dating from the 18th century, a period beloved of Christian Dior for its re nement, guests will nd the latest collections of ready-to-wear, footwear, leather accessories, and timepiece and jewelry creations.

The décor designed by architect Peter Marino to showcase these creations harmoniously blends references to the House’s historic address of 30 Avenue Montaigne with this location’s Mediterranean spirit. In a pared-down mood of white and gray, two of the couturier’s timeless colors of choice, the salons are furnished with rattan armchairs and design pieces such as a console by Laurent Chauvat, a table by Hubert Le Gall and an imposing Verner Panton mother-of-pearl chandelier.

The walls bear photographs by Patrick Demarchelier and a portrait of Christian Dior by the important contemporary Chinese artist Yan Pei Ming, while warm-colored traditional tiles cover the oor, as the Parisian spirit of Dior perfectly embraces that of Saint Tropez.

On May 14th, the Dior des Lices restaurant has opened its doors in the gardens of the Dior boutique in Saint-Tropez. As in previous years, the three-starred chef Yannick Alleno has created a light and summery gourmet menu for the House, with seasonal fare inspired by haute couture creativity and Christian Dior’s passion for gastronomy: “The materials used in haute cuisine are as noble as those in couture,” the designer once observed.

Throughout the day, at breakfast, lunch and dinner, guests may savor, among other delights, garden salads, homemade ice creams, Monsieur Dior’s favorite desserts, as well as the D’Choux, one of the chef’s signatures. These gourmet delights can be discovered during a shopping break in the Dior boutique’s sun-drenched garden created by the famous landscape designer Peter Wirtz.


Sur la presqu’île, la boutique Dior de Saint Tropez se dévoile dans une maison aux tons ocre, parmi les palmiers des jardins de l’ambassade.

A l’intérieur de cette élégante bâtisse du XVIIIème siècle, époque chère à Christian Dior pour son raf nement, on retrouve les dernières collections de prêt-à-porter, les souliers, la maro- quinerie et les créations d’horlogerie et de joaillerie.

Le décor imaginé par l’architecte Peter Marino pour accueillir ces créations mêle harmonieusement des références à l’adresse historique de la Maison au 30, avenue Montaigne et l’esprit méditerranéen du lieu : les salons, décorés dans un esprit épuré en blanc et gris, couleurs de prédilection du couturier, sont meublés de fauteuils en rotin et de pièces design comme une console de Laurent Chauvat, une table d’Hubert Le Gall ou un imposant lustre de nacre signé Verner Panton.

Les murs sont ornés de photographies de Patrick Demarchelier et d’un portrait de Christian Dior par le grand artiste contemporain chinois Yan Pei Ming, tandis que des tommettes aux tons chauds habillent le sol, exactement comme si l’esprit parisien de Dior rencontrait celui de Saint Tropez.

Le 14 mai prochain, le restaurant Dior des Lices ouvre ses portes dans les jardins de la boutique Dior à Saint-Tropez. Comme chaque année, le chef triplement étoilé Yannick Alleno a imaginé spécialement pour la Maison une carte gourmande, légère et estivale ; une carte éphémère inspirée par la créativité de la haute couture et la passion de la gastronomie de Christian Dior, qui af rmait : « Les matériaux en cuisine sont aussi nobles qu’en couture ».

Tout au long de la journée, à l’heure du petit-déjeuner, du déjeuner ou du dîner, on pourra ainsi déguster, entre autres délices, les salades du jardin, les glaces maison, les desserts favoris de Monsieur Dior ainsi que les D’Choux, recette signature du chef. Autant de gourmandises à savourer le temps d’une pause shopping, dans le décor ensoleillé des jardins de la boutique Dior, dessinés par le célèbre paysagiste Peter Wirtz.