Junko Shimada SS 2016

Junko Shimada SS 2016

394

Junko Shimada SS 2016    francese inglese

After the sea, beaches, Junko Shimada makes us travel through time and space in a tribute collection to a solar and radiant femininity.

PACIFIC PALISSADE 80’s
Junko Shimada invited the graffiti artist Hugo Cesto to collaborate on the decor as well as the collection or a print, developed especially on cotton and mousseline, embracing the silhouettes coupled with crepe dresses in primary colors. Bicolor pop mesh and sweat shirts applied with vinyl’s to remind all the naivety of Californian hippies.

HYDRA 70’s
Summer, bright white linens and “broderies anglaise” joyfully combined on juponnées dresses with subtly pleated busts. Tunics and overcoats remain pristine in the shade of immense straw brimmed hats.

BIARRITZ 60’s
Red & white or blue & white, stripes invite themselves over the whole silhouette, from the espadrilles up to the hood of suits and linen trench crafted in marquetry and optic graphics.


Après la mer, les plages, Junko Shimada nous fait voyager dans le temps et l’espace dans une collection hommage à une féminité solaire et rayonnante,

PACIFIC PALISSADE 80’s
Junko Shimada invite l’artiste graffeur Hugo Cesto dans le décor et sur la collection ou un imprimé, développé spécialement sur coton et mousseline, embrasse les silhouettes associé à des robes de crêpe aux couleurs primaires. Maille pop bicolores et sweat shirts appliqués de vinyls rappellent toutes la naïveté des hippies californiens.

HYDRA 70’s
Plein Été, blanc éclatant des linons et broderies anglaises qui se conjuguent joyeusement sur des robes juponnées aux bustes subtilement plissées. Tuniques blouses et cache poussières restent immaculés à l’ombre d’immenses capelines de pailles.

BIARRITZ 60’s
Rouges & blanches ou bleues & blanches, les rayures s’invitent sur toute la silhouette des espadrilles jusqu’à la capuche sur des tailleurs et des trench en lin travaillés en marquetterie graphique et optique.