Guy Laroche SS 2016

Guy Laroche SS 2016

263

Guy Laroche SS 2016    francese inglese

« Trouble in Paradise »

Pour le Printemps-Eté 2016, la maison Guy Laroche confronte une esthétique tropicale et dystopique.

La collection juxtapose clins d’œil à l’époque Beach Boys – broderies et appliqués de palmiers ou de couchers de soleil — et une rigueur quasi-militaire inspirée du début des années 2000. Des classiques de la maison – redingotes, vestes ‘biker’, robes droites — sont déconstruits, éclatés et repensés.

De la soie lacérée ou dévorée, des longueurs asymétriques et des détails industriels proposent une relecture urbaine et profondément contemporaine d’une élégance aussi intemporelle que ‘Laroche’.

A ces lignes ‘boyish’ viennent se glisser des détails sensuels là où on ne les attend pas : des découpes sur le dos ou sur une clavicule illuminent un blouson opaque d’un carré de peau –remettant à jour l’ADN masculin-féminin de la maison.

Cette collection revient aussi sur l’histoire du vestiaire comme l’entrevoyait Monsieur Laroche : des pièces séparées pour une garde-robe modulable à l’infini et adaptée à un quotidien féminin multiple.

Cette pensée découle également sur les accessoires – un sac qui s’enroule autour du poignet, une boucle d’oreille unique réalisée par Moutton Collet et des chaussures plates — : eux aussi accompagnent un quotidien actif mais raffiné, où chaque pièce s’ajuste à toute heure de la journée.


« Trouble in Paradise »

For Spring-Summer 2016, Guy Laroche contrasts a tropical aesthetic with an air of dystopia.

The collection confronts playful winks to the Beach Boys era – such as embroideries and appliqués of palm trees and sunsets — juxtaposed with a bold, quasi-military rigor citing the early 21st century.

The house’s classics – trench coats, biker jackets and day-dresses — are deconstructed and rethought. Devoured and lacerated silks, asymmetrical lengths and industrial detailing put forward an urban, deeply contemporary re-reading of the house’s timeless and ageless elegance.

These boyish lines are sprinkled with sensual details: cutouts at the back or collarbone brighten up an opaque jacket — updating the house’s masculine-feminine’s DNA.

This collection also explores the modern woman’s wardrobe as Monsieur Laroche saw it : separates that are modular and adaptable to a busy daily existence with multiple lives.

This philosophy also runs through the accessories – a clutch that wraps around the wrist, a unique earring by Moutton Collet and loafers : those too follow an active yet refined sense of style, where each piece can be adapted to every hour of the day.