‘Mademoiselle Privé’ exhibition

‘Mademoiselle Privé’ exhibition

598

‘Mademoiselle Privé’ exhibition

This autumn in London, Karl Lagerfeld and CHANEL will present an enchanted journey through the House’s creativity. Held at the Saatchi Gallery, the “Mademoiselle Privé” exhibition will highlight the Haute Couture, the re-editions of the High Jewellery “Bijoux de Diamants” collection created in 1932 and CHANEL N°5. Opening the doors to reveal a dazzling experience and immersion into the origins of CHANEL’s creations, “Mademoiselle Privé” will capture the charismatic personality and irreverent spirit of Mademoiselle Chanel and Karl Lagerfeld.

“Mademoiselle Privé” will begin outside the gallery with a contemporary English garden, imagined by British landscape designers Harry and David Rich. Using autumnal gold, burnt oak and silver granite in the composition, the garden is an homage to Gabrielle Chanel’s life. Visitors will walk through three parts of the garden: ‘Liberty’ evoking her desire for freedom; ‘Boy Capel’ the love of her life; and ‘Leo’ her astrological star sign and a symbol of her strength.

The garden leads into the gallery where visitors enter the very heart of CHANEL, with a space reminiscent of Gabrielle Chanel’s apartment, lined with Coromandel screens. Curated in the style of an incredible journey, “Mademoiselle Privé” will twist and turn throughout and offers elements of surprise.

The first of the five rooms on the gallery’s ground floor sweeps through Gabrielle Chanel’s most symbolic places, such as 31 rue Cambon and the Place Vendôme in Paris, her first boutique in Deauville and the trips to Venice, England and Scotland that influenced her eye.

The next room celebrates Gabrielle Chanel’s favourite gem, the diamond, dazzling with a brilliant, stark whiteness and the power of the precious gemstone. The adventure continues with totems which evoke the CHANEL codes, symbols and icons created by Gabrielle Chanel and continued by Karl Lagerfeld. Visitors are then immersed in a sensory experience around the inimitable craftsmanship of Haute Couture.

In the fifth room, the N°5 laboratory experiments with the alchemy of the revolutionary and mysterious composition of CHANEL N°5, the first fragrance to ever wear the name of a fashion designer.

On the first floor, “Mademoiselle Privé” combines the magic and allure of the complete re-editions of the original 1932 “Bijoux de Diamants” High Jewellery collection with the savoir-faire of CHANEL Haute Couture pieces designed by Karl Lagerfeld especially for this exhibition. Gabrielle Chanel’s one and only High Jewellery collection was first due to be exhibited in London in December 1932, but was stopped by the stringent British Custom’s regulations. Eighty-three years later the collection will finally be unveiled at Saatchi Gallery in London. Eternally contemporary in style, the diamond pieces capture Gabrielle Chanel’s elegance and audacity. Karl Lagerfeld’s unique Haute Couture pieces work in perfect tandem with the diamond collection. They create the ideal fashion partnership: two avant-gardists that never met yet have designed CHANEL with the same vision and irreverence. The portrait gallery of seventeen actresses, models and friends of the house, from Julianne Moore to Lily-Rose Depp, further enhances the relationship between the two designers. Photographed by the Karl Lagerfeld in Gabrielle Chanel’s apartment, each woman wears Haute Couture and jewels from the “Bijoux de Diamants” collection.

The “Mademoiselle Privé” exhibition ends with a ‘Jardin à la Française’. The 18th century garden is inspired by the interlocking C’s that Mademoiselle first saw in the stained-glass windows at Aubazine, the orphanage where she lived as a child. The intertwined C motif has now become an integral part of the iconography of the House. This garden combines the symbols of Mademoiselle’s childhood, the enigma and the mystery of her years at the orphanage, with Karl Lagerfeld’s knowledge and passion for the French 18th century garden.

The second floor of the gallery reveals exclusive workshops highlighting the craftsmanship and savoir-faire of the House, providing an educational programme for visitors of all ages. The inaugural “Mademoiselle Privé” exhibition at Saatchi Gallery will be an enticing adventure and will bring to mind the House’s essential elements: audacity, freedom and innovation, whether it is the history of Gabrielle Chanel’s inspirations or Karl Lagerfeld’s inimitable take on CHANEL’s codes, symbols and icons.


Cet automne à Londres, CHANEL et Karl Lagerfeld lancent une invitation à un voyage d’exception au cœur de l’univers de la Maison. L’exposition “Mademoiselle Privé”, qui se tiendra à la Saatchi Gallery, mettra en lumière la Haute Couture de CHANEL, les rééditions de la collection de Haute Joaillerie “Bijoux de Diamants” créée en 1932 et le parfum CHANEL N°5, tout en proposant une expérience hors du commun en immersion totale aux sources de la création de CHANEL. S’inspirant de la personnalité charismatique et de l’esprit irrévérencieux de Mademoiselle Chanel et de Karl Lagerfeld, l’exposition sera riche en surprises.

Dès l’extérieur de la galerie, l’exposition “Mademoiselle Privé” s’ouvrira sur un jardin contemporain à l’anglaise, créé par les architectes paysagistes britanniques Harry et David Rich. Ce jardin aux tonalités automnales or, chêne brûlé et granite est un hommage à la vie de Gabrielle Chanel. Les visiteurs auront le loisir de visiter les trois parties du jardin : la première partie nommée “Liberty” rappelle le désir de liberté de cette femme d’exception, la seconde, “Boy Capel”, évoque l’amour de sa vie, tandis que la dernière partie, “Leo”, fait référence à son signe astrologique, le lion, qui symbolise sa force de caractère.

Le jardin mène à la galerie où les visiteurs pourront pénétrer au cœur de l’esprit de CHANEL, dans un espace qui évoque l’appartement de Gabrielle Chanel et ses paravents de Coromandel. Imaginée comme un voyage exceptionnel, l’exposition “Mademoiselle Privé” évolue au cours de la visite offrant dans chaque salle une expérience inédite.

La première des cinq pièces du rez-de-chaussée présente les lieux les plus emblématiques liés à la créatrice : le 31, rue Cambon et la place Vendôme à Paris, sa première boutique à Deauville, ainsi que les voyages qui ont influencés ses créations tels Venise, l’Angleterre et l’Écosse. La pièce suivante met en lumière la pierre favorite de Gabrielle Chanel, le diamant, à la blancheur et à la pureté éblouissante, dont l’éclat représente toute la puissance des pierres précieuses. L’aventure se poursuit avec les totems évoquant les codes, les symboles et les icônes de CHANEL créés par Gabrielle Chanel et perpétués par Karl Lagerfeld. Les visiteurs sont ensuite invités à s’immerger dans une expérience sensorielle sur le thème du savoir-faire inimitable de la Haute Couture. Dans la cinquième pièce du rez-de-chaussée, le laboratoire N°5 met en lumière l’alchimie de la composition mystérieuse et révolutionnaire du CHANEL N°5, premier parfum à avoir porté le nom d’un grand couturier.

Au premier étage, “Mademoiselle Privé” allie la magie et la beauté des rééditions complètes de la collection de Haute Joaillerie 1932 “Bijoux de Diamants” au savoir-faire
de CHANEL, avec des pièces de Haute Couture créées spécialement par Karl Lagerfeld pour cette exposition. La seule et unique collection de Haute Joaillerie de Gabrielle Chanel aurait dû être exposée, à l’origine, en décembre 1932 à Londres, mais cette exposition n’a pu avoir lieu en raison de la législation douanière britannique très rigoureuse. Il aura donc fallu attendre quatre-vingt-trois ans pour que cette collection soit finalement visible à la Saatchi Gallery de Londres. Avec leur style intemporel, ces diamants renferment toute l’élégance et l’audace de Gabrielle Chanel. Les pièces de Haute Couture uniques de Karl Lagerfeld sont en parfaite harmonie avec ces bijoux exceptionnels et créent une symbiose entre deux grands esprits avant-gardistes de la mode qui, sans s’être jamais rencontrés, ont pourtant réussi à donner à CHANEL la même vision et le même ton irrévérencieux. Une galerie de portraits de dix-sept actrices, top-modèles et amies de la Maison, de Julianne Moore à Lily-Rose Depp, vient rehausser les liens entre les deux créateurs. Photographiées par Karl Lagerfeld dans l’appartement de Gabrielle Chanel, chacune de ces femmes porte une tenue Haute Couture et des pièces de la collection “Bijoux de Diamants”.

L’exposition “Mademoiselle Privé” se termine par un Jardin à la Française. Ce jardin du XVIIIe siècle s’inspire des “C” entrelacés sur les vitraux d’Aubazine, l’orphelinat où Mademoiselle Chanel passa son enfance. Ce motif fait aujourd’hui partie intégrante de l’iconographie de la Maison. Le jardin rassemble les symboles de l’enfance de Mademoiselle Chanel, les mystères et les zones d’ombre de ces années passées à l’orphelinat et la passion de Karl Lagerfeld pour les jardins à la française du XVIIIe siècle.

Le deuxième étage de la galerie est dédié aux ateliers exclusifs mettant en lumière le savoir-faire et l’expertise de la Maison, en proposant un programme de découverte pour les visiteurs de tout âge.
L’exposition “Mademoiselle Privé” à la Saatchi Gallery est donc une aventure aux multiples facettes qui évoquera les éléments fondamentaux indissociables de la Maison: l’audace, la liberté et l’innovation, à travers l’histoire de Gabrielle Chanel mais également les réinterprétations inattendues des codes, des symboles et des icônes de CHANEL par Karl Lagerfeld.