Enter the fashion LABORATORY of Antoine Blanchard

Enter the fashion LABORATORY of Antoine Blanchard

1480

By: Annaelle Coulon

At only 21, Antoine Blanchard seems to confirm the saying that « talent does not wait for the number of years ». Selected by the French Federation of Fur, the young designer has for his first collection made a unique piece in collaboration with the famous Parisian furrier Terzakou. After three years studying fashion design and modeling at the Parisian school Mod’Art International, Antoine Blanchard reveals himself by presenting the first collection of his brand BHD. Named LABORATORY, it immerses us in the very heart of the urban and creative universe of the young creator.

LABORATORY is the search for the perfect line, the result of a deep experimental work on the garment. The pieces of the collection are free from traditional building codes, going beyond the preconceived limitations, the established rules. The shoulder seam disappears, a singular and totally new line emerges under the armholes, a way for the discreet creator to sign (anonymously) his creations.

LABORATORY or the search for the right materials and colors.

A collection of contrast, where the opposites mingle without confronting each other. When the impersonality of neoprene, the coldness of leather mingle with the soft warmth of fur, an absolute symbiosis is born and opens new possibilities.

Combining opposites to better reveal them, such seems to be the will of the stylist. The palette remains sober and unfolds its colors white, ecru, gray or black, like a backdrop. This neutrality of hues only accentuates the strength and power of the red straps of clothes. Fascinating and ambiguous, playing paradoxes, bright red is the only color in the collection. Like a guiding thread, it guides us through the different looks, bringing to the collection all its coherence.

LABORATORY or looking for an anonymous signature

This first collection represents for the creator the final result of years of reflections, of researches to find his own stylistic DNA. LABORATORY is the culmination of a deep work of exploration and experimentation through its know-how, its inspirations, and its sensitivity. Always guided by this notion of anonymity, the creator has found the purest signatures for his work: the work of the line; and as a name for its brand: BHD … the mystery of identity is preserved.

LABORATORY, beyond the embrace of society

A society that classifies, sticks labels, imposes standards … but beyond these limits who are we really? This collection is also an opportunity for Antoine Blanchard to make us think about the notion of identity by denouncing this society that engages individuals and encloses them in predefined boxes. Masked face models reveal minimal and unisex cloakroom. The impersonality and the neutrality of the colors recall the bland appearance of the individuals playing the role that society imposes on them. But deep down there is the blood flowing in their veins, their real Me, which like the red straps of the collection, allow them to stay in balance.

So keep your eyes peeled and enter the world of Antoine Blanchard :

www.facebook.com/BHD_Laboratory

www.instagram.com/bhd_laboratory/

With the brand BHD, simplicity is not a simplistic job without research. It is a luxury that is exhibited in the perfection and the purity of the lines. A style that goes to basics, a deep work to find the essence of fashion. Carefully selected materials; cuts of impeccable rigor and accuracy: BHD when beauty finds its purest expression in simplicity.


A seulement 21 ans, Antoine Blanchard semble confirmer l’adage selon lequel le talent n’attend pas le nombre des années. Sélectionné par la Fédération Française de la Fourrure, le jeune styliste a pour sa première collection réalisé une pièce unique en collaboration avec le célèbre fourreur parisien Terzakou.

Après trois années à étudier le stylisme et le modélisme au sein de l’école parisienne Mod’Art International, Antoine Blanchard se révèle en présentant la première collection de sa marque BHD. Nommée LABORATORY, elle nous plonge au cœur même de l’univers urbain et créatif du jeune créateur.

LABORATORY est la recherche de la ligne parfaite, résultat d’un profond travail expérimental sur le vêtement. Les pièces de la collection s’affranchissent des codes de construction traditionnels, allant au-delà des limitations préconçues, des règles établies. La couture épaule disparait, une ligne singulière et totalement nouvelle se dessine sous les emmanchures, une façon pour le créateur discret de signer (anonymement) ses créations.

LABORATORY ou la recherche des justes matières et couleurs.
Une collection de contraste, où les opposés se mêlent sans se confronter. Quand l’impersonnalité du néoprène, la froideur du cuir se mêlent à la douce chaleur de la fourrure, une symbiose absolue naît et ouvre de nouvelles possibilités.
Associer les contraires pour mieux les révéler, tel semble être la volonté du styliste. La palette reste sobre et déploie ses teintes blanche, écrue, grise ou noire, telle une toile de fond. Cette neutralité des teintes ne fait qu’accentuer la force et la puissance des sangles rouges des vêtements. Fascinante et ambiguë, le rouge vif est la seule couleur de la collection et tel un fil conducteur, elle nous guide à travers les différents looks, apportant à la collection toute sa cohérence.

LABORATORY ou la recherche d’une signature anonyme
Cette première collection représente pour le créateur le résultat final d’années de réflexions, de recherches pour trouver son propre ADN stylistique. LABORATORY est l’aboutissement d’un profond travail d’exploration et d’expérimentation à travers son savoir-faire, ses inspirations, et sa sensibilité. Toujours guidé par cette notion d’anonymat, le créateur a su trouver la plus pure des signatures pour son travail : le travail de la ligne ; et comme nom pour sa marque : BHD… le mystère de l’identité est conservé.

LABORATORY, au-delà de l’embrigadement de la société
Une société qui classe, colle des étiquettes, impose des normes …mais au-delà de ces limites qui sommes-nous vraiment ? Cette collection est aussi pour Antoine Blanchard l’occasion de nous faire réfléchir sur la notion d’identité en dénonçant cette société qui embrigade les individus et les enferme dans des cases prédéfinies. Les mannequins visages masqués révèlent un vestiaire minimal et unisexe. L’impersonnalité et la neutralité des couleurs rappellent l’apparence fade des individus jouant le rôle que la société leur impose. Mais au plus profond d’eux reste le sang qui coule dans leurs veines, leurs vrais Moi, qui à l’instar des sangles rouges de la collection, leur permettent de rester en équilibre.

Alors gardez l’œil ouvert et entrez dans l’univers d’Antoine Blanchard :

www.facebook.com/BHD_Laboratory

www.instagram.com/bhd_laboratory/

Chez BHD, la simplicité n’est pas un travail simpliste et sans recherche. C’est un luxe qui s’exhibe dans la perfection et la pureté des lignes. Un style qui va à l’essentiel, un travail profond pour retrouver l’Essence de la mode. Des matières soigneusement choisies ; des coupes d’une rigueur et d’une justesse impeccables : BHD quand la beauté trouve sa plus pure expression dans la simplicité.