Journey through the dreams of Hermes

Journey through the dreams of Hermes

1024

Leïla Menchari… This name says nothing to you ?! She made a travel, to escape, to dream for more than 35 years.

1961 – the Tunisian artist graduated from the Beaux Arts in Paris and made her debut in the largest luxury house: Hermès. Artistic director in charge of the windows of the house from 1978 to 2013, his mission is clear: “draw his dreams”.

So, for 35 years, the Parisian saddlery shop of the 24 Faubourg Saint Honoré is metamorphosed each season according to Leïla Menchari’s oriental and magical dreams.

 

« Partir d’un pied léger » (Going Light-Footed)
Sculpture by Christian Renonciat, Spring 1995

The pawky baroque universe always striking and extravagant artist is revealed in eight sketches dignified of tales of 1001 nights. Games of materials and colors, each of them showcase that is treated as a poetic journey, and draws on the exceptional many trades.

Embark on this dream world, creation and sharing where only one rule is to respect: DREAM!

 

*  *  *

Voyage au travers des rêves d’Hermès

Leïla Menchari … ce nom ne vous dit rien ?! Et pourtant elle vous a fait voyager, vous évader, rêver pendant plus de 35 ans.

C’est en 1961 que l’artiste tunisienne diplômée des Beaux Arts de Paris fait ses débuts dans la plus grande maison de luxe : Hermès. Directrice artistique en charge des vitrines de la maison de 1978 à 2013, sa mission est claire : « dessiner ses rêves ».

Ainsi, pendant 35 ans, la boutique du sellier parisien du 24 Faubourg Saint Honoré s’est métamorphosée à chaque saison au gré des songes orientaux et féériques de Leïla Menchari.

L’univers espiègle, baroque, toujours percutant et flamboyant de l’artiste se dévoile au sein de huit saynètes dignes des contes des 1001 nuits.

Jeux de matières et de couleurs, chaque vitrine est pensée comme un voyage poétique, et fait appel au savoir-faire exceptionnel de nombreux corps de métiers.

Embarquez dans cet univers de rêve, de création et de partage où seule une règle est à respecter : REVER!

Anaelle Coulon