Anton Belinskiy FW17 collection : «Interchange»

Anton Belinskiy FW17 collection : «Interchange»

718

Anton Belinskiy FW17 collection : «Interchange»

 

Just by its evocative title, the fall / winter 2017 collection of Anton Belinskiy reminds… “Interchange” or how a collection gives to show the life cycle of clothes, its passage from one owner to another one, synonymous of rebirth.

The style of the collection remains faithful to the brand’s DNA : modern and urban. There are codes and references from sportswear, workwear, and everything that was once perceived as luxury; All reinvented in the contemporary context of contemporary fashion.

Sheepskin jackets and long fur coats with a fuzzy line are to be found in the collection. Suits inspired by workers’ clothes are reinvented in a light pink version.

Clothes in fluid silk, bright red and electric blue give a pop touch to the collection. The natural materials flourish and create the clothes of the collection with cotton, mohair, silk, cashmere or wool.

The soft and comforting knits bring a touch of tenderness and create a contrast with the more sportswear pieces.

Rows of numbers are displayed on clothes like those of the panels found in currency exchange offices, alluding to the economic crisis that is affecting Ukraine today. Anton Belinskiy recalls that in the midst of economic inequality, one of the main challenges facing creators is to prove that the value of creation must be equal and universal.

According to his own original idea on fashion, Anton Belinskiy refuses the term “inspiration”, affirming that his only will is to retranscribe in his collections the elements of our daily life. Thus, its collection FW17 was developed from the idea of ​​life cycle of the garment with elements of the Ukrainian national costume that one finds in the streets, shops and museums of Kiev.

 

Anaelle Coulon


Anton Belinskiy FW17 collection : « Interchange »

 

Rien que par son titre évocateur, la collection automne/hiver 2017 d’Anton Belinskiy interpelle. « Interchange » ou comment une collection donne à voir le cycle de vie d’un vêtement, son passage d’un propriétaire à l’autre synonyme à chaque fois de renaissance.

Le style de la collection demeure fidèle à l’ADN de la marque : moderne et urbain. On retrouve des codes et références issues du sportswear, de l’univers du vêtement de travail, et de tout ce qui autrefois était perçu comme luxe ; le tout réinventé dans le contexte actuel de la mode contemporaine.

On retrouve dans la collection des vestes en peau de mouton et des longs manteaux de fourrure à la ligne floue. Des combinaisons inspirées des tenues de travailleurs se réinventent dans une version rose clair.

Des vêtements en soie fluide rouge vif et bleu électrique donnent une touche pop à la collection. Les matières naturelles s’épanouissent et créent les vêtements de la collection avec du coton, du mohair, de la soie, du cachemire ou encore de la laine.

Les tricots doux et réconfortants apportent une touche de tendresse et créent un contraste avec les pièces plus sportswear.

Des rangées de nombres s’affichent sur les vêtements comme ceux des panneaux retrouvés dans les bureaux d’échange de monnaie, allusion à la crise économique qui touche l’Ukraine aujourd’hui. Anton Belinskiy rappelle qu’en pleine période d’inégalité économique, l’un des principaux défis des créateurs est de prouver que la valeur de la création doit être égale et universelle.

Suivant sa propre idée originale sur la mode, Anton Belinskiy refuse le terme d’«inspiration », affirmant que sa seule volonté est de retranscrire dans ses collections les éléments de notre quotidien. Ainsi, sa collection FW17 a été élaborée à partir de l’idée de cycle de vie du vêtement avec des éléments du costume national ukrainien que l’on retrouve dans les rues, les magasins et les musées de Kiev.

 

Anaelle Coulon